Les vis d’ancrage en orthodontie

Les vis d’ancrage en orthodontie

vis ancrage machoire schema

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre d’un traitement orthodontique, un appareillage plus ou moins complexe, mais très précis est mis en place afin de corriger le positionnement des dents. Plusieurs éléments travaillent alors de concert, permettant d’arriver au résultat recherché. La vis d’ancrage en fait justement partie. Aperçu de cet petit outil revêtant une grande importance en orthodontie.

 

La vis d’ancrage

La vis d’ancrage joue un rôle primordial : il contribue aux mouvements des dents. On y fait appel dans les cas où l’ancrage traditionnel ne suffit plus. Cela peut se constater lorsque les déplacements nécessaires sont trop importants ; en cas de problèmes au niveau du parodonte (dent + gencive) ; ou encore en cas d’absence de supports dentaires.

C’est aussi le cas lorsque l’on souhaite brider volontairement le dispositif, que ce soit dans un dessein esthétique ou pratique.

Le recours à la vis d’ancrage s’impose, en outre, en cas de traitement orthodontique préprothétique ou encore pour des déplacements dentaires complexes (ingressions, redressements des molaires…).

Dans tous les cas, la vis d’ancrage se décline en de nombreux modèles pour mieux s’adapter à chaque situation. On retrouve ainsi des longues vis qui pénètrent dans l’os après avoir traversé la gencive et les vis courtes (dites corticales) qui sont immergées en dessous de la muqueuse. À souligner que même si chaque modèle est lié à des indications spécifiques, les minivis immergées sont à privilégier du fait de leur plus grande fiabilité.

 

Voici une petite vidéo qui montre les vis d’ancrage en action

 

Utilisation des vis d’ancrage

Pour la mise en place des vis d’ancrage, deux techniques peuvent être utilisées. D’un côté, il y a l’ancrage direct. Dans ce cas, c’est au niveau de la vis que se concentre la force de traction, grâce à un accrochage direct ou un bras. D’un autre côté, il y a l’ancrage indirect. Ici, la minivis est connectée avec une ou des dents grâce à un lien rigide que l’on assimile à un ancrage absolu. La plupart du temps, les minivis d’ancrage sont en alliage de titane. Mais on peut aussi trouver des modèles en acier chirurgical ou en titane pur. Habituellement, ces accessoires affichent une surface lisse afin d’éviter l’ostéo-intégration, mais aussi pour une dépose plus simple.

 

Laisser un commentaire