Traitements

Les Traitements d’Interception

Prendre rendez-vous
Prendre rendez-vous
  • Nom complet*Prénom et nom
    0
  • Numéro de téléphone*
    1
  • Motifs*(optionnel)
    2
  • 3

Un traitement orthodontique implique plusieurs phases successives afin d’obtenir les résultats recherchés. Parmi elles, on retrouve l’étape d’ « interception » qui se situe au tout début du traitement.

 

L’interception en orthodontie

Cette étape de l’orthodontie fait partie intégrante de l’orthopédie dento-faciale, une spécialité ayant pour objectif de rétablir les conditions indispensables pour un développement « normal » des dents.

Pour mener à bien cette phase, le praticien est bien souvent amené à combiner différentes spécialités comme la kinésiologie, la logopédie, la posturologie ou encore l’ostéopathie.

 

Traitement interception orthodontie paris 17

Comment ça se passe ?

L’interception est réalisée le plus tôt possible. En fonction des éventuelles malpositions et dysfonctions, il est possible que cette étape soit démarrée avant l’âge de quatre ans. Après 12 ans, la mise en place d’une interception devient peu pertinente.

Dans tous les cas, l’orthodontiste travaille en étroite collaboration avec le jeune patient. Ce dernier étant amené à porter des dispositifs fixes ou amovibles permettant de prévenir certaines irrégularités comme :

  • Une croissance transversale du maxillaire qui est limitée à cause d’un articulé croisé latéral ;
  • Une déviation de la mandibule impliquant également un menton déplacé lié à un articulé croisé ;
  • Inversion ou supraclusion des incisives bloquant la croissance des mâchoires ;
  • Maxillaires (inférieur ou supérieur) pas suffisamment développés.

 

Les enjeux d’une interception

Réalisée au plus tôt, une interception permet de corriger plus efficacement certaines dysfonctions. Elle permet alors d’éviter une accentuation de la malocclusion.

À titre d’illustration, un décalage de seulement 6 millimètres entre les incisives du bas et du haut peut conduire à une interposition  de la lèvre inférieure au moment de déglutir. Dans certains cas, l’existence d’une telle interposition peut aggraver la mauvaise position de départ.

Nous pouvons également traiter le problème de béance entre les incisives du haut et du bas. Dans ce cas, les dents supérieures ne recouvrent pas du tout (ou seulement très peu) les dents inférieures. De ce fait, la langue a tendance à être projetée vers l’avant, aggravant encore plus la malformation.

 

Les effets

Grâce à une interception, différents résultats sont obtenus. En fonction du cas, la croissance est stimulée. Tout trouble fonctionnel est « intercepté » et les conditions d’équilibres sont restaurées.

Au final, cette intervention précoce en orthodontie permet un développement plus « normal » des dents définitives.

L’interception est très fréquemment une première étape de traitement. Elle ne remplace souvent pas la pose d’un appareil fixe quelques années plus tard afin de mieux aligner les dents pour une correction à la fois parfaite et durable. Mais surtout l’avantage de cette interception est qu’elle allège et simplifie la deuxième étape de traitement chez l’adolescent qui souvent est peu motivé par un traitement complexe de multibagues ; alors qu’un enfant en primaire ou au collège est impatient d’avoir son appareil d’orthodontie ! Donc c’est plus simple pour le praticien mais aussi et surtout pour le patient.

 

Dr Florence Ohana-Chpindel

Orthodontiste et Docteur en Chirurgie Dentaire Faculté Paris VII (1992)
Certificat d’ Etudes Cliniques Spéciales Mention Orthodontie Paris II (1998)
Spécialiste Qualifiée en Orthopédie-Dento-Faciale
Ancienne attachée Hospitalo-Universitaire Paris VII
Certificat d’ Orthodontie Linguale
Certifiée en technique Invisalign

Dr Florence Ohana-Chpindel – who has written posts on Dr Ohana Chpindel.